Pour vous y retrouver

Bonjour! Bienvenue sur ces pages, que j'ai plaisir à ouvrir pour vous!
Vous trouverez sur ce blog différentes sortes de contributions:
- annonce (An),
- billet (Bi),
- citation (Ci),
- confession de foi (CF),
- conte (Co),
- formation d'adultes (FA),
- humour (Hu),
- image (Im),
- liturgie (Li),
- poésie (Po),
- prédication (Pr),
- réflexion (Ré),
- sciences bibliques (SB),
- vulgarisation (Vu).
Bonne balade entre les mots!
Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

dimanche 15 novembre 2015

(Li) Prière après les attentats



Vendredi soir, l’horreur s’est faite actualité à Paris.
Nous voulons porter dans nos prières celles et ceux qui, de près ou loin, ont été touchés au coeur de leur existence.

Devant l’horreur, nous voulons comme Job dire simplement : « Je ne retiendrai plus mes plaintes… je les dirai à Dieu ». Oui, nous voulons déposer toute plainte devant Toi, Dieu vivant. 

S’il est naturel de nous interroger sur le sens et le non-sens de ce qui assaille, nous ne voulons pas tomber dans le piège des pourquoi qui résonnent dans le vide et l’absence. Nous voulons, les adresser à quelqu’un, à Toi ô Dieu, qui mystérieusement nous rassemble encore et encore. 

Tout comme Job, nous déposons plainte devant Toi pour ces hommes et ces femmes qui ont perdu hier soir un des leurs, pour ces parents qui ne reverront plus leur fils ou leur fille, pour ces enfants qui ne reverront plus leur(s) parent(s) ou leur grand(s)-parent(s), pour ces jeunes qui ne reverront plus leurs ami-e-s. 

Nous déposons plainte devant Toi pour celles et ceux dont un proche a été blessé, peut-être gravement. 

Nous déposons plainte devant Toi pour celles et ceux qui découvriront qu’un de leurs proches a participé, de près ou de loin, à ces violences indicibles. 

Oui, nos plaintes, leurs plaintes, nous les déposons toutes devant Toi. Tu reçois ces plaintes, ô Dieu vivant, ça change tout. Car Toi seul, dont Jésus le Christ a révélé le visage, est capable de transformer les plus sombres nuits en aurore. 

Oui, Dieu vivant, nos plaintes dictent ce matin notre prière au nom de tous ces visages qui ne nous avons vu à la tv. Permets que rien, pas même la souffrance la plus forte, pas même le cri le plus lancinant, n’empêche l’un ou l’autre d’être rejoint par Toi. Qu’à ses côtés chacun-e trouve un proche, ami ou inconnu, qui apaise, écoute, console, soigne, prie…, qu’il ou qu’elle trouve un témoin de Toi, consciemment ou non. 

Renouvelle les forces des équipes médicales et des secouristes, comme des politiques et des hommes et femmes de bonne volonté, soucieux du vivre ensemble, toutes communautés confondues. 

Au nom de Jésus le Christ, ton visage à notre égard. Amen


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire