Pour vous y retrouver

Bonjour! Bienvenue sur ces pages, que j'ai plaisir à ouvrir pour vous!
Vous trouverez sur ce blog différentes sortes de contributions:
- annonce (An),
- billet (Bi),
- citation (Ci),
- confession de foi (CF),
- conte (Co),
- formation d'adultes (FA),
- humour (Hu),
- image (Im),
- liturgie (Li),
- poésie (Po),
- prédication (Pr),
- réflexion (Ré),
- sciences bibliques (SB),
- vulgarisation (Vu).
Bonne balade entre les mots!
Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

jeudi 15 octobre 2015

(FA, Vu) Oser parler de la mort aux enfants




Oser parler de la mort aux enfants 

(article paru dans "Bonne Nouvelle" d'octobre 2015)


Rosette Poletti : « L’enfant a besoin de réponses simples. »
Rosette Poletti : « L’enfant a besoin de réponses simples. »

Rosette Poletti, infirmière spécialisée dans l’accompagnement en fin de vie, théologienne et psychothérapeute, livre ses conseils pour aborder la mort avec les enfants.


«Attendez que l’enfant vous interroge pour lui parler de la mort. Donnez-lui des réponses claires et simples, conseille Rosette Poletti, infirmière, théologienne et psychothérapeute. Nous projetons nos peurs sur l’enfant. Mais il est bien moins angoissé que nous. Il est surtout curieux. » « Prenez soin de vous. Ne lui cachez pas votre douleur, mais trouvez un lieu extérieur pour l’exprimer. Mieux vous irez, mieux ira votre enfant. » L’enfant accepte plus facilement la mort que les adultes. « Il a l’humilité d’accepter qu’il y a des choses qu’on ignore, comme le mystère de la mort. Sa capacité à l’ici et maintenant lui permet de sortir de sa tristesse par une sollicitation extérieure aussi simple qu’une sortie à la patinoire. » 
On oublie aussi souvent que l’enfant est quotidiennement confronté à la mort. Que dire devant le cliché du petit Aylan Kurdi, réfugié syrien retrouvé noyé sur une plage de Turquie ? « Dites à votre enfant qu’il est tombé du bateau et qu’il s’est noyé. Dites-lui aussi que vous prenez des bateaux plus solides et que vous mettez des gilets de sauvetage. Minimisez sans éviter la réalité. »


Une question d’âge

Avant 2 ans, l’enfant sait que la personne est partie. Il a besoin de sécurité et d’un cadre stable. 
De 3 à 5 ans, il prend conscience que le défunt ne reviendra pas, mais ne comprend pas le « pour toujours ». Il faut donc être attentif à ce qu’on dit. Evitez les phrases : « Il nous a quittés. Il s’est endormi. » « Dites-lui que la personne est morte. Il peut l’intégrer », explique Rosette Poletti. 
Entre 8 ans et 9 ans, l’enfant pose des questions concrètes : « Comment respire-t-il sous terre ? Que va-t-il lui arriver ? » Pourquoi ne pas lui expliquer que son corps est là sous terre, mais que son âme est ailleurs, dans le ciel par exemple auprès de Dieu, esquisse l’infirmière. L’enfant peut demander à voir et même toucher le corps. Préparez-le : « Tu sais, il sera tout froid, parce que le sang ne circule plus. » A ce stade, sa pensée est encore abstraite. 
A partir de 11 ans, l’enfant comprend la mort et son irréversibilité. Il comprend aussi qu’il va mourir. Vient alors la question : « Toi aussi tu vas mourir ? » « Oui. Tout le monde meurt, mais pas tout de suite. » Et d’ajouter que vous ignorez l’après ou qu’on rejoint Dieu et Jésus dans le ciel et qu’il y a là tout ce qu’il faut pour être heureux. « Tout dépend des croyances. Mais il est important de se mettre d’accord sur ce qui sera dit. » 

L’importance des rites 

« Les rites funéraires sont essentiels », insiste Rosette Poletti. L’enfant peut participer au service funèbre, même quelques minutes. L’emmener au cimetière pour y déposer des fleurs ou un dessin peut susciter des questions. « Ce sont autant d’occasions à saisir comme la mort d’un animal de compagnie pour aborder le sujet et accompagner l’enfant. » Pour Rosette Poletti, la peur de l’enfant est l’oubli du défunt. Elle encourage les cérémonies du souvenir. « Se réunir fait du bien. C’est l’occasion de voir que la vie continue et qu’on se souvient de la personne. La relation se transforme, mais ne s’arrête pas, c’est là le but du deuil », conclut-elle. 
// bn


Voir aussi sur ce blog Isaline et les croix - La mort et l'enfant 



  • Un spectacle « Oscar et la dame rose », par la Compagnie de la Marelle. Comment expliquer à un enfant de 10 ans qu’il va mourir ? Oscar est à l’hôpital et personne ne lui dit la vérité sur sa maladie. Seule Mamie Rose lui parle sans détour. Elle lui propose d’écrire à Dieu. Ces lettres décrivent dix jours de la vie d’Oscar qui seront peut-être les derniers. En tournée dans le canton jusqu’en décembre. Toutes les dates sur www.compagnielamarelle.ch 

 

Octobre 2015

jeudi 1            19h      Bienne Maison Saint-Paul
vendredi 2      20h      Daillens Salle villageoise
dimanche 4    17h      Romont Salle Hôtel de Ville
jeudi 8            20h      Plan-les-Ouates Temple
vendredi 9      20h15  F - Ferney-Voltaire Temple
vendredi 16    20h      Couvet Salle de spectacles
samedi 17      17h      Berne Foyer Calvin, Marienstr.8
dimanche 18  17h      Lamboing Salle du Cheval-Blanc
mardi 20         20h     Le Locle Maison de paroisse
mercredi 21    20h     Neuchâtel Temple du Bas
jeudi 22          20h     Saint-Imier Salle Saint-Georges
vendredi 23    20h     Moutier Le Foyer
samedi 24       20h     Tramelan Maison de paroisse
vendredi 30    20h     Genève Temple Servette-Vieusseux
samedi 31      19h30  Bex Temple

 

Novembre 2015

dimanche 1    16h       Puidoux Crêt-Bérard
jeudi 5            19h30   Plagne Centre communal
vendredi 6      20h      Yverdon-les-Bains Maison de paroisse
samedi 7        20h       Vuippens Eglise
dimanche 8    17h30   Onex Temple
mardi 10        20h       Domdidier Aula du Cycle d'orientation
jeudi 12         20h       Saint-Aubin-Sauges Salle de spectacles
vendredi 13   19h30   Motier-Vully Maison de paroisse
samedi 14      17h      Baden Eglise réformée
dimanche 15  17h      Meyrin Centre paroissial oecuménique
mercredi 18    20h15 Carrouge /VD Grande salle
jeudi 19          20h     Crissier Salle de spectacles de Chisaz
vendredi 20    20h     Saint-Georges Salle communale
samedi 21       20h     Nyon Salle de La Colombière
dimanche 22   17h     Gland Salle communale
mercredi 25    20h     Peseux Temple
jeudi 26          19h     Lausanne Espace Culturel des Terreaux
vendredi 27    20h     Vevey Centre paroissial Sainte-Claire
samedi 28      17h      Lausanne Espace Culturel des Terreaux

 

Décembre 2015

mercredi 2     20h   Montreux Eglise Saint-Vincent
vendredi 4     20h   Vallorbe Temple
samedi 5        20h   Saint-Prex Salle de la Paix
dimanche 6    17h   Sainte-Croix Salle communale
jeudi 10          20h   Villeneuve Théâtre de l'Odéon
vendredi 11    20h   Villeneuve Théâtre de l'Odéon

 

Janvier 2016

mercredi 20   20h30   Moudon Théâtre de la Corde

 

Février 2016

mercredi 17   20h30   Payerne Théâtre Le Beaulieu

 

Mars 2016

lundi 7   20h    Morges Théâtre du Casino

 

Avril 2016 – France et Pays d’outre-mer

jeudi 14        20h       Erstein Cinéma Amitié
vendredi 15  20h       Saint-Louis Eglise Saint-Pierre, Neuweg
samedi 16     19h30   Dornach Temple
dimanche 17 17h       Aspach près d'Altkirch Salle polyvalente
lundi 18         20h15  Mutzenheim Ried Brun, Salle spectacles
mardi 19        20h      Hunspach Salle socioculturelle
mercredi 20   20h      Haguenau Foyer Capito
vendredi 22   00h      La Réunion Festival Komidi

 

Mai 2016

jeudi 26        20h      Cully Salle Davel
vendredi 27  20h30  Grenoble Centre oecuménique Saint-Marc

 

Juin 2016

jeudi 2         20h15   Wasselonne Espace Saint-Laurent
vendredi 3   20h15    Brumath Maison des Oeuvres
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire