Pour vous y retrouver

Bonjour! Bienvenue sur ces pages, que j'ai plaisir à ouvrir pour vous!
Vous trouverez sur ce blog différentes sortes de contributions:
- annonce (An),
- billet (Bi),
- citation (Ci),
- confession de foi (CF),
- conte (Co),
- formation d'adultes (FA),
- humour (Hu),
- image (Im),
- liturgie (Li),
- poésie (Po),
- prédication (Pr),
- réflexion (Ré),
- sciences bibliques (SB),
- vulgarisation (Vu).
Bonne balade entre les mots!
Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

dimanche 12 juin 2016

(Pr) "Tout est permis!?!" La page Facebook de Dieu

5 juin 

Lectures: 1 Corinthiens 6, 12 puis 1 Corinthiens 13, 1-2; Jean 15, 8-15

Dans un petit village isolé, presque désert, au milieu de la France profonde, je rencontre un jour un vieil homme supersympa. Je lui dis que j'apprécie qu'il soit aussi aimable. Il me répond: "Vous savez, c'est pas tant qu'on soit aimable, par ici, mais on est tellement seuls..."  ...

Eh bien, Dieu, lui aussi, il se sent seul, parfois. Seul avec ses désirs de paix; de liberté; de respect; de justice, ... ce que les humains ont tant de peine à vivre! Dieu se sent seul, et ça le pousse à se chercher des amis!

Sur la page Facebook de Dieu, ça fourmille de demande d'amis! Et de messages d'affection, et de promesses. Vous la connaissez, vous, la page Facebook de Dieu? Vous y allez souvent?

Au fait, Françoise, puisque tu as ton ordinateur, va voir sur Facebook et dis-nous ce qui est écrit sur le mur de Dieu.

(Françoise lit) “Dieu et Patrice sont désormais amis. Dieu et Cindy sont désormais amis. Dieu et Ilhan sont désormais amis. Dieu et Maryline sont désormais amis. Dieu et Bernard sont désormais amis...”

Merci! Vous comprenez, c'est cela que signifie la bénédiction dont on parle à l’église. Et c'est cela que signifie le baptême, que nous venons de vivre; pour Ilhan, pour ses parents Cindy et Patrice pour ses marraine et parrain Maryline et Bernard. Dieu a un projet d'amitié avec vous. Il veut se lier à vous. Se créer un lien avec vous.
 

 
On est bien d'accord, être amis sur Facebook, ça n'engage pas à grand-chose! On n'est même pas obligé de se parler une fois par année. Même pas une fois par siècle! On peut être amis sur Facebook et ne jamais rien en faire. Mais ça peut aider, parfois, à se sentir plus proche; ça peut aider à communiquer, si un jour on en a envie. Ou si on en a besoin...

C'est cela que nous dit la Bible, et l'Eglise: Dieu nous propose son amitié. Sans obligations. Sans contrainte. Bien sûr, il espère que nous allons vivre avec lui une relation intense, qui nous fasse du bien. Evidemment ça le rend heureux si nous sommes convaincus que nous avons de la valeur; que nous sommes importants. Bien sûr, Dieu souhaite que nous trouvions à son contact un allègement, une liberté, une vie passionnante qui nous rende heureux. Mais il nous laisse parfaitement libres d'entrer dans une telle relation; ou non.

C'est cela la foi chrétienne, telle que Dieu l'espère pour nous. Une vie de liberté! De joies! Bien loin de cette dame qui entre dans une librairie, cherchant de la lecture pour une amie hospitalisée. Le vendeur lui demande: "Est-ce que vous envisageriez un livre religieux?" - La dame répond: "Oh non, mon Dieu, non! Elle va déjà beaucoup mieux!"  ...
  

 
Un jour, un catéchumène m'a dit, sur un ton de reproche: "Le christianisme? C'est tout ce qui est interdit!"

Il n'avait pas lu le passage de la lettre aux Corinthiens que nous avons entendu: "Tout est permis!" affirme l'apôtre Paul, pourtant renommé pour ses manières très moralistes. "Tout est permis!" - Surprise, même s’il ajoute cette précision bien sûr: "Mais tout n'est pas bon. Tout n'est pas utile, ou constructif."  ...

Rien n'est interdit. Et c'est tout à fait vrai - même si, hélas, les chrétiens ont souvent vécu et proclamé le contraire; ils confondaient leurs propres désirs de domination avec la volonté de Jésus. Face à Dieu, "tout est permis!" - rien n'est défendu. Il n'y a aucun tabou, aucune règle contraignante. Et rien n'est défendu jusqu'à l'extrême, puisque Jésus, quand on viendra pour le tuer, refusera de se défendre!  ...

Oui, en allant jusqu'à la mort par amour de notre liberté, Jésus met fin au règne des commandements et des interdits.

"Tout est permis, mais tout n'est pas bon pour vous." Et c'est à chacun(e) de choisir, de déterminer librement les valeurs qui dirigeront sa vie. La Bible en propose quelques-unes, mais c'est nous qui disposons! La Bible propose et c’est toi qui disposes! "Tout est permis!" - Et c'est à nous de voir: comment ne pas faire de tort aux autres; comment vivre en harmonie avec la nature et les gens, le mieux possible.

Et là, le Nouveau Testament nous propose un critère: celui d'aimer. Mais attention: Jésus sait bien qu'on ne peut pas modifier nos sentiments! Quand on nous invite à aimer, dans la Bible, il faut le comprendre comme en Israël au temps du Christ: c'est-à-dire agir comme on agit avec celles et ceux qu'on aime.

Non pas les sentiments, mais les actes! Viser le bien des autres, les respecter. Favoriser leur croissance intérieure.
   

Evidemment, ce n'est pas toujours facile, loin de là! Par exemple, pour moi, ce matin: faut-il plutôt vous faire rire ou plutôt vous dire quelque chose d'utile? Et pour vous, demain: comment parler du Christ sans casser les pieds de celles ou ceux qui vous écouteront?

Il y a, ainsi, toute une vie à inventer! Toute une échelle des valeurs à créer! Sortir des morales, qui jamais ne correspondent à l'évangile, jamais! Sortir des morales, et construire une manière de vivre qui respecte: les autres; le monde; la nature; et soi-même (ce qui n’est pas toujours le plus facile)!

À vous, paroissiens et paroissiennes, amis et amies (où que vous habitiez, quelle que soit votre confession officielle), le Christ a un projet à vous proposer: c'est justement de construire cette nouvelle manière de vivre.

Vous pouvez le faire chacun pour vous, de votre côté. Mais ce sera certainement plus enrichissant de le vivre à plusieurs. L’Evangile vous invite donc à vous mettre ensemble, pour cela.

Comme le dit la devise de notre paroisse de Grandson: «Oser l’aventure d’être ensemble, offrir un repère, un lieu de ressources en Dieu, ouvert, où l’on se sent bien».
   

Je rêve d’une Eglise où des groupes d’adultes ou de jeunes se réuniraient pour essayer d’inventer de nouvelles manières d’être libres, les uns auprès des autres; et de rayonner; et de devenir toujours mieux artisans de la passion de Dieu pour le monde! Que ce soit sur Facebook ou bien en se rassemblant physiquement.

Depuis Ilhan jusqu’au plus âgé parmi nous, il y a là du pain sur la planche! Mes successeurs dans notre paroisse et mes collègues dans nos Eglises seront tout heureux de s’y mettre avec vous.

Allez, bonne chance! Que Dieu vous bénisse!  Amen                                      


Jean-Jacques Corbaz 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire